Assurance perte de salaire : une protection idéale

//Assurance perte de salaire : une protection idéale

Assurance perte de salaire : une protection idéale

Pour appréhender les différents avantages de l’assurance revenu garantiassurance en cas de perte de salaire, il faut commencer par expliquer comme elle fonctionne dans les faits. Il s’agit concrètement d’une assurance en cas de perte de salaire. C’est-à-dire qu’en cas d’incapacité (partielle ou totale) de travail, le souscripteur a droit à une compensation de perte de revenus, une rente journalière. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on parle aussi d’assurance incapacité de travail.

Qu’est-ce que les indépendants ont à gagner dans l’assurance revenu garanti ?

L’incapacité de travail est un danger qui guette tous les indépendants, dans la mesure où elle se répercute sur la source même de revenus professionnels. Le problème est que la Sécurité sociale belge ne verse la compensation de perte de revenus qu’à partir du deuxième mois d’incapacité. De plus, le montant perçu est, dans la majorité des cas, inférieur au salaire normal.

DEMANDEZ UNE SIMULATION EN LIGNE POUR VOTRE ASSURANCE PERTE DE SALAIRE >>

Avec l’assurance revenu garanti, un délai de carence peut être prévu dans le contrat. Notez par ailleurs que l’assurance permet de compenser la différence entre le salaire normal et le montant versé par la mutualité. De ce point de vue, l’assurance en cas de perte de salaire joue pratiquement le même rôle qu’une complémentaire santé.

Y a-t-il des points communs avec les autres assurances ?

Logiquement, le montant de la compensation de perte de revenus dépend de celui de la prime. Il est par ailleurs courant que des exclusions soient prévues dans le contrat. Par exemple, l’incapacité due à la pratique de sports dangereux comme l’alpinisme n’est pas couverte par les contrats standards.

Les exclusions sont en fait des garanties complémentaires qui correspondent à une surprime – ces couvertures supplémentaires seront explicitées plus en détail dans le paragraphe suivant. Ces paramètres sont en quelque sorte les points d’insertion de l’assurance auto, santé ou habitation avec l’assurance en cas de perte de salaire.

DEMANDEZ UNE SIMULATION EN LIGNE POUR VOTRE ASSURANCE PERTE DE SALAIRE >>

Est-il nécessaire de souscrire d’autres couvertures complémentaires que la PLCI ?

La PLCI (Pension Libre Complémentaire pour Indépendants) représente une main secourable non négligeable pour les indépendants. Ces derniers touchent en moyenne une pension de 840 € en Belgique, sans compter que 25 % d’entre eux reçoivent à peine 500 €. Par ailleurs, force est de constater que les formules de la PLCI ne sont pas si différentes des autres assurances complémentaires, dont l’assurance en cas de perte de salaire.

Par exemple, l’assurance revenu garanti, comme la PLCI, propose la couverture décès. Il s’agit en gros de constituer un capital au profit des bénéficiaires désignés dans le contrat. Dans les deux cas, la finalité est la même : palier au déséquilibre financier que causerait le décès du souscripteur.

Cependant, l’assurance en cas de perte de salaire garanti offre des couvertures que les contrats PLCI ne prévoient pas. C’est le cas par exemple de la rente de remplacement que verse la compagnie d’assurance en cas d’invalidité du souscripteur. La PLCI couvre le déséquilibre financier lié à l’incapacité de travail, mais pas à l’invalidité.

Bouton-simulation

By | 2017-11-20T12:12:56+00:00 novembre 20th, 2017|Assurance perte de revenu|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment